L’amour pour soi est la fondation
Les quatre lettres qui composent le nom LATY ont une signification très puissant, et chaque mot peut être un vaste sujet en lui même. Dédier au moins un article à chaque mot semble être le bon commencement pour inaugurer ce blog.
Dans l’ordre d’apparition, je vais commencer par LOVE (AMOUR) aujourd’hui.
Alors, il y a une multitude des choses à dire sur l’amour, mais aujourd’hui je pense que parler de « l’amour pour soi » est le plus adéquat. Le type d’amour que nous avons tous besoin de cultiver à l’intérieur de nous pour chacun d’entre nous (d’une façon non-égocentrique et de non-dualité). L’amour inconditionnel que nous méritons donner de nos cœurs à la totalité de notre être : le bon, le mauvais, les défauts, les peurs et tout ce qui nous sommes MAINTENANT.
Je travaille sur cet aspect moi-même depuis quelques années. Parfois cela peut être éprouvant car nous avons es patrons des pensées négatives et avons tous une tendance à s’autocritiquer. Et quand les choses vont mal ou que nous sommes fatigués ou malades ou irrités, il est plus facile de culpabiliser.
C’est pourquoi il est important de rester en forme et en bonne santé afin d’avoir un niveau d’énergie élevé (et positif). La santé est un autre énorme sujet duquel nous pourrions parler pendant des heures. Ici je voulais parler de la Metta méditation. Les informations suivantes sont extraites d’un article que j’ai lu récemment de Jude Temple et il m’a paru intéressant de la partager.
« S’aimer d’abord est la fondation pour aimer l’autre » Thich Nhat Han. On commence par offrir la compassion à soi-même. Et je crois sincèrement qu’à partir du moment où nous arrêtons d’être dans la critique ou jugement vis-à-vis de nous même, la critique et jugement vers l’autre cesse automatiquement.
Voici les pas à suivre pour la metta (compassion) méditation :
• Asseyez vous confortablement sur une chaise ou au sol sur un coussin avec le dos droit.
• Commencez par vous focaliser sur votre respiration, suivez la sensation de l’air qui rentre et sort de vos poumons.
• Sentez votre poitrine monter et descendre avec chaque inhalation et exhalation. Continuez pendant 5-10 respirations.
• Ensuite, invitez doucement quelque chose que vous n’aimez chez vous, cela peut être votre impatience, votre tendance a laisser les choses pour le lendemain, ou le fait d’avoir trop bu le weekend. Ou comme moi d’avoir (encore) mangé tout le paquet de chips (oui j’adore ça ! c’est mon pêché )
• Maintenant, offrez à cette partie en vous que vous critiquez ou que vous jugez avec cette bénédiction : Soi en sécurité, soi en tranquillité et en paix, soi libéré de toute souffrance.
• Sentez la chaleur, de l’amour et la bénédiction.
• Continuez à répéter cette bénédiction pendant tout le temps de la méditation. Visé 15 mins, mettez un réveil si nécessaire. En tout cas faire cet exercice même 5 mins est déjà très bien.
Ne vous inquiétez pas si votre esprit commence à s’éparpiller tout de suite après le début de la méditation. Simplement ramenez doucement votre esprit à se concerter sur votre respiration. Souvenez vous que c’est un exercice de compassion et amour pour soi, donc ne soyez pas trop dur avec vous-mêmes si vous arrivez pas à vous concentrer.
Faites cet exercice très souvent, tous le jours si possible. Avec le temps vous allez sentir la différence, vous allez commencer à sentir une vrai compassion envers les autres, ceux qui vous aimes et ceux qui vous n’aimez pas trop aussi.
« L’amour ne se trouve pas chez l’autre mais à l’intérieur de nous même, il faut l’éveiller simplement. Et pour arriver à cela, nous avons besoin de l’autre. L’univers a un sens seulement quand nous pouvons partager ces sentiments avec les autres » Paulo Coelho, Onze Minutes.
For more details on our products and services, please feel free to visit us at Multipurpose bags and accessories, Chic yoga travel wear & bags and accessories

Advertisements